Carte Européenne d’Assurance Maladie

Carte Européenne d'Assurance

Fonctionnement de la Carte Européenne d’Assurance Maladie ou CEAM

Quel que soit le motif de votre déplacement, votre Carte Européenne d’Assurance Maladie ou CEAM vous donne l’opportunité de bénéficier d’une prise en charge des soins médicaux nécessaires en Europe. Cet article expose l’utilité, l’obtention et les bénéfices gagnés par le fait d’être en possession de la CEAM pendant votre séjour en Europe.  

A quoi sert la CEAM ?

La Carte Européenne d’Assurance Maladie ou CEAM est un gage pour avoir accès au système de santé public dans le pays visité, sans effectuer une démarche préalable auprès de l’institution locale. Pour vous persuader, les assistances dans votre pays de séjour seront servies à partir de la carte CEAM, avec les mêmes conditions de modalités et le même tarif que ceux de votre pays en Europe. Si la prestation est payante, le propriétaire de la carte doit payer à l’avance les frais et faire une demande de remboursement rapidement sur place ou lors de son retour en France. Si la prestation est gratuite, la personne ne doit pas avancer son argent mais devra régler ses dépenses par un ticket modérateur.

Comment obtenir la Carte Européenne d’Assurance Maladie ?

Pour solliciter la CEAM, une demande doit être déposée 15 jours avant votre départ, auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie. Vous  pouvez envoyer votre demande  par e-mail, en ayant demandé des renseignements par téléphone, par exemple. Chaque membre de la famille doit avoir sa carte individuellement, même les enfants de moins de 16 ans. Au cas où votre demande dépasse le délai sollicité, on vous propose un certificat provisoire de remplacement d’une validité de 3 mois. Par ailleurs, l’acquisition de la CEAM repose sur deux conditions : soit la personne est un citoyen du pays, soit lors de la déposition de la demande, elle demeure dans un pays de l’union européenne, ou en Suisse ou en Norvège.

Bénéficier d’une prise en charge avec la CEAM

Lors de votre séjour dans des pays étrangers, avec une CEAM, vous bénéficierez d’une prise en charge des soins, en fonction de vos remboursements, dans votre pays hôte. Pour l’avancement des frais, les factures seront envoyées et justifiées par un formulaire de soins obtenus à l’étranger, par une organisation d’assurance maladie. Ainsi, l’organisme responsable de votre CEAM se chargera de vérifier les conditions de votre remboursement. Par contre, les soins spécialement programmés ne sont pas pris en charge par votre CEAM, en cas de voyage à l’étranger. Une demande d’accord auprès de la caisse RSI (Régime Social des Indépendants) est alors primordiale. En cas de réponse positive, un formulaire spécifique sera livré ; une condition de séjour fiable avec votre CEAM !