Quelle mutuelle santé choisir lorsqu’on est sénior ?

mutuelle santé

L’heure de la retraite est synonyme de quiétude après une carrière bien remplie. C’est aussi la période de la vie où les problèmes de santé ont tendance à devenir plus fréquents. Cet état de fait a des répercussions sur l’assurance santé souscrite jusque-là. Celle-ci peut s’avérer inadéquate.

Changer pour être mieux couvert

Après soixante ans, mieux vaut opter pour une complémentaire santé prévue pour les seniors. Tout au long de leur carrière, les agents de la fonction publique peuvent profiter d’une assurance santé en partie prise en charge par leur employeur. Cette couverture cesse dès lors que l’agent prend sa retraite. Il peut alors conserver sa couverture mais en cotisant lui-même à 100 %. Il est donc plus judicieux de souscrire une mutuelle pour senior et retraité. Si l’on considère l’aspect positif d’un tel changement, certaines garanties deviennent caduques. En effet, la prise en charge de frais du type orthodontie ou contraception ne pèsent plus sur les cotisations de l’adhérent. Par contre, les frais concernant les risques liés à l’âge influent sur le montant des mensualités. Il s’agit entre autres de l’éventuelle prise en charge d’un appareil auditif. Ces mutuelles pour retraités incluent parfois une couverture de soins orientés vers le bien-être comme les cures thermales. De nombreuses assurances santé adaptées aux seniors imposent une limite d’âge aux potentiels souscripteurs, en général 70 ans. Cette condition en rapport avec l’âge ne peut pas être invoquée une fois le contrat d’adhésion signé.

Les garanties à examiner attentivement

Avant toute signature, il faut prendre le temps d’analyser les détails mentionnés dans votre futur contrat de mutuelle. Certaines compagnies d’assurance imposent un questionnaire médical aux personnes intéressées par leurs solutions d’assurances santé. Il arrive aussi que certains soins ne soient couverts qu’après 3 à 6 mois d’adhésion. C’est parfois le cas pour les frais dentaires. Mieux vaut favoriser les contrats qui ne rendent pas un tel délai obligatoire pour être remboursés ! Certaines assurances sont plutôt limitées, au point de ne couvrir que les frais d’hospitalisation sans tenir compte des visites chez des praticiens spécialistes. L’audition ayant tendance à se dégrader au fil des années, il est prudent de prévoir une assurance santé qui prend les appareils adaptés en charge. Il faut donc opter pour une mutuelle complète, avec des garanties renforcées sur certains soins mal couverts par le régime d’assurance obligatoire. Ce type de contrat “haut de gamme” est également avantageux pour l’optique voire pour le remboursement de séances d’ostéopathie. Pour faire son choix et s’y retrouver parmi toutes les mutuelles proposées, chaque retraité doit tenir compte de son état de santé ainsi que de son budget.

Une couverture accordée aux ex-fonctionnaires

Certaines catégories socio-professionnelles ont droit à des offres de santé spécifiques. C’est entre autres le cas des fonctionnaires territoriaux. Les collectivités pour lesquelles ils travaillent participent financièrement à leur protection sociale durant leur activité. Les bénéficiaires sont donc des agents de mairie, de communautés d’agglomérations ou de conseils départementaux et régionaux. Ils ont la possibilité de bénéficier de cette protection via une mutuelle santé agent retraité territorial. Pour garder sa mutuelle en tant qu’assurance santé senior, il suffit de mettre en œuvre la “portabilité” de celle-ci. Ce terme désigne l’offre légale qui autorise ce transfert. La requête d’affiliation doit se faire dans les six mois suivant la fin de votre activité professionnelle. Cette option n’est pas toujours avantageuse. Les agents retraités territoriaux paient eux aussi une cotisation majorée par rapport à leur ancien statut d’actifs. Les offres variées disponibles parmi les mutuelles pour seniors peuvent se révéler plus compétitives. D’autres paramètres comptent aussi pour profiter de meilleurs tarifs. Il est par exemple judicieux de souscrire la même assurance santé quand on vit en couple. L’économie ainsi réalisée peut aller jusqu’à moins 10 %.

Des remboursements utiles à l’hôpital

Les opérations chirurgicales et les soins pratiqués dans un cadre hospitalier sont en général bien pris en charge par le régime d’assurance obligatoire. Quand il s’agit de soins dits “lourds”, le remboursement à 100 % est garanti. Cependant, certaines pathologies bénignes traitées sur place sans chirurgie génèrent pour le patient senior un ticket modérateur de 20 % du tarif journalier. Ce montant peut rapidement atteindre 1000 voire 1500 euros. Pour privilégier les prestations santé qui vous seront utiles, le recours à une mutuelle vous permet de choisir vos prestations de manière détaillée : le taux de remboursement qui vous est accordé ainsi que les divers forfaits et services. Le prix de votre souscription est allégé, sans garanties inutiles à payer. Toutefois, il ne faut pas supprimer trop de services santé de votre contrat de mutuelle senior à la carte. Des problèmes de santé inattendus peuvent survenir et nécessiter un bon niveau de protection. À défaut, vous pourriez vous retrouver obligé de payer de votre poche des soins coûteux. Il est donc prudent de bien examiner ces ajustements de tarifs.