Mutuelle prévoyance santé : comment faire le bon choix ?

Mutuelle prevoyance

Votre vie ressemble à un livre dont les pages se remplissent au fur et à mesure que passent les journées. Certaines d’entre elles apportent plus de bonheur que d’autres, mais le plus utile c’est de réagir en conséquence à chaque situation. Face à cet imbroglio, le contrat de prévoyance apporte une solution aux situations malheureuses comme le décès, la maladie ou l’accident.  Contrairement à une assurance mutuelle santé obligatoire, la souscription à la prévoyance santé dépend de l’usager. Ce sont des contrats de protection sociale complémentaires qui offrent une protection à vos proches en cas de décès et à vous-même en cas d’incapacité ou d’invalidité à poursuivre une activité professionnelle. Si vous êtes convaincu du bien-fondé et voulez sécuriser votre avenir et celui de vos proches, nous devons vous féliciter pour cela. Cependant, les contrats de prévoyance varient selon les compagnies d’assurances, les banques ou les mutuelles. Comme la souscription d’un contrat chez samassur.info/ engage votre avenir sur plusieurs années, mieux vaut disposer d’armes efficaces pour bien choisir et signer le cœur léger.

Définir vos besoins

Tout contrat de prévoyance chez Samassur courtier assurance est établi sur la base des données fournies par le souscripteur comme vos revenus actuels, votre situation familiale, vos charges, et les garanties issues de votre régime obligatoire. L’âge, dans la signature du contrat de prévoyance, reste important. Il est préférable de signer un contrat de décès accidentel lorsqu’on est jeune et bien portant. Autre point important, votre profil professionnel. Si à cause de votre activité (guide en haute montagne, pompier) vous êtes soumis à des risques, ou vous adorez vous livrer à des jeux dangereux (sauts en parachute, course automobile, escalade), vous devez mentionner ces points dans le contrat. Les contrats de prévoyances incluent, très souvent, dans les clauses d’exclusion, les pratiques professionnelles et sportives à risque. Regardez la rubrique avis consommateur Samassur.

Être attentif aux franchises et vérifier la durée de l’indemnisation

Le délai de franchise, c’est l’intervalle de temps qui vous sépare de la déclaration d’incapacité de travail à la prise en charge par l’assurance. Plus il est réduit, plus vos cotisations seront élevées. Êtes-vous en mesure de patienter, avant de recevoir les indemnités, durant 7 jours à cause d’une maladie qui vous empêche de travailler ? Vous trouverez des réponses dans la rubrique avis consommateur Samassur pour mieux intégrer la franchise dans votre contrat. Sur quelle période serez-vous indemnisé si vous ne pouvez plus travailler ? La durée de la protection se ressent sur la cotisation puisqu’ils évoluent de manière proportionnelle. Lors de l’établissement d’un contrat, le coût des indemnités varie en fonction des revenus. Quand ils varient, le montant de l’indemnité risque de plonger en votre défaveur.

Penser à la situation professionnelle en cas d’invalidité

L’invalidité professionnelle ne vous empêchera pas de vivre, mais elle occasionne la baisse de vos revenus. Vérifiez que dans le contrat de prévoyance, l’évaluation du taux d’invalidité a pour base le barème professionnel au lieu du barème fonctionnel. Le calcul de l’invalidité permanente, réalisée après un accident ou une maladie, s’exprime en pourcentage. C’est ce taux qui fixe le montant de votre indemnité. Les meilleurs contrats permettent de prendre en charge une invalidité de 5 %. Samassur courtier assurance vous autorise à mettre fin à votre contrat à tout moment.